En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles.

Le mariage juif

organisation-mariageDans la religion juive, le mariage juif symbolise l'alliance d'un homme et d'une femme dans le but de fonder une famille .

Cela est très ancré dans la tradition juive et le mariage juif revêt donc une importance toute particulière, tant au niveau de sa signification propre que du rituel qui lui est attaché.

Le mariage juif se traduit par des phases symboliques illustrant le propos et par le rappel des obligations des époux envers eux-mêmes.

La religion juive dit, par exemple, que l'homme est soumis à trois devoirs essentiels : nourrir sa femme, la vêtir et la combler au niveau des rapports conjugaux.

 

Quels sont les jours de mariage juif ?

Tous les jours sauf le sabbat (samedi) et les jours de jeûne et de fêtes juives.

Le mariage juif est il œcuménique ?

Il faut être juif pour pourvoir accéder au mariage juif. Ce qui ne veut pas dire que vous ne pourrez pas vous marier si l'élu(e) de votre cœur est juif(ve). Il faudra vous convertir au judaïsme.

Les formalités administratives du mariage juif

Vous devrez fournir au rabbin :

  • Votre acte de naissance
  • L'acte de mariage de vos parents, appelé la Ketouba.
  • Le livret de famille des parents et des futurs mariés afin de prouver leur judéité .
  • L'acte de mariage civil est également nécessaire puisque, rappelons le, comme tous les mariages, le mariage juif ne peut être célébré qu'après le mariage civil.

Les préparatifs du mariage juif

  • Les futurs époux doivent contacter le rabbin 3 mois avant la cérémonie du mariage juif.organisation-mariage
  • Le rabbin va établir un dossier et le couple devra suivre, séparément, des cours afin d'approfondir leurs connaissances et le lien entre le mariage et le religion juive. Tout cela afin de se préparer religieusement, spirituellement, à leur mariage et d'avoir une réflexion personnelle dessus.
  • Il y a de nombreux sujets mais le plus étudié est celui qui porte sur la Niddah, autrement dit la loi de la religion juive sur la "pureté familiale". Le sujet de la vie en couple fait également l'objet d'une attention particulière.
  • Une fois que la future épouse aura terminé son cycle de cours, elle pourra, la veille du mariage, procéder au traditionnel bain rituel, le Mikvé. Le Mikvé se pratique dans un établissement qui s'appelle également le Mikvé.

Le jeûne et le pardon

Mazel Tov ! Le grand jour est arrivé.

Dans le mariage catholique, les mariés sont très soudés le jour de leur mariage. C'est l'inverse dans le mariage juif, les futurs époux ne se retrouvent qu'au moment de la cérémonie.

Si la tradition est réellement suivie, il ne doivent même pas se voir les jours qui précèdent la cérémonie.

Le jour du mariage chez les juifs est l'occasion de se repentir de ses fautes passées, c'est donc l'occasion de réciter des prières du pardon,comme celles que l'on récite le jour du Yom Kippour. Pour compléter l'aspect"nettoyant" de la chose, certains en profitent pour jeûner le jour de leur mariage.

C'est l'occasion pour les deux futurs époux d'être pardonnés des fautes anciennes et de recommencer ensemble, et purs, une nouvelle vie commune.

Le déroulement du mariage juif

organisation-mariageNous voici maintenant à la cérémonie proprement dite du mariage juif. Les deux futurs époux vont se retrouver à la synagogue sous un dais nuptial appelé le Houppa. Ce dais va symboliser le nouveau foyer formé par les mariés.

Le rabbin va dans un premier temps inviter le futur marié à l'y rejoindre. Ce qu'il fait généralement accompagné de ses parents. D'autres proches de la famille peuvent également venir (frères, sœurs, grand-parents).

Le rabbin invite ensuite la mariée à rejoindre le dais. Ce qu'elle fait mais en s'arrêtant à quelques mètres du dais. Le marié se rend alors à sa rencontre et lui met un voile sur le visage. Le but, symbolique, étant de vérifier qu'il s'agit bien de sa femme, l'origine de ce rituel étant l'horrible trahison de Laban par rapport à Jacob lorsqu'il lui avait donné Léa en lieu et place de Rachel.

Le futur marié revient ensuite sous le dais accompagné de sa promise.

Le rabbin remplit alors un verre de vin et commence à lire la bénédiction des fiançailles :

"Soit loué, Éternel, notre Dieu, roi de l'Univers, qui a crée le fruit de la vigne."

"Soit loué, Éternel, notre Dieu, roi de l'Univers, qui nous a sanctifiés par tes commandements et nous a donné des prescriptions concernant les unions entre proches parents en nous interdisant les fiancées d'autrui et en nous permettant les unions consacrées par le mariage religieux."

"Soit béni, Éternel, qui sanctifie Israël, ton peuple, par le dais nuptial et la consécration du mariage."

Les futurs époux goûtent alors, avec modération, au vin.

La marié prend ensuite l'alliance de sa femme, un anneau d'or tout simple, rond et lisse, et récite "Tu m'es à présent sanctifiée par cet anneau, selon la loi de Moïse et d'Israël".

Puis il passe  l'anneau sur la première phalange de l'index de sa promise qui plie le doigt immédiatement après.

L'homme n'a pas d'alliance, en tout cas pas d'alliance remise pendant la cérémonie, la mariée offrant maintenant souvent un anneau à son mari après la cérémonie.

Le rabbin va alors lire l'acte de mariage, aussi appelé Ketouba, en langue araméenne. C'est un moment important du mariage juif car ce texte définit les obligations du marié envers sa femme. Notamment les obligations matérielles. Il s'engage à protéger sa femme, à la nourrir et à la vêtir. La Ketouba est ensuite signée par le rabbin et les témoins et est conservée par la mariée.

Un second verre de vin est alors rempli par le rabbin et la cérémonie des sept bénédictions commence. Les sept bénédictions célèbrent Dieu et les jeunes mariés. Une fois qu'elles ont été énoncées, les jeunes mariés boivent le vin (toujours avec modération).

Dans le mariage juif, on casse la vaisselle !

Vient pour terminer la cérémonie un des rituels les plus originaux du mariage juif : le marié va casser un verre avec son pied. Ceci afin de symboliser la destruction du temple de Jérusalem et de ne pas oublier de se souvenir de cet événement.

La clôture du mariage juif

La cérémonie du mariage juif est achevée. Elle est suivie d'une cérémonie appelée "Seoudat Mitzva". C'est un repas de fête pendant lequel il est de coutume de manger du pain et de la viande. La fête n'est pas que culinaire puisqu'il y a également de la musique et de la danse. Les sept bénédictions seront à nouveau récités après le repas.

 

A voir également sur le site :

Les fiançailles
La bague de fiançailles
Le faire-part de mariage
Faire-part mariage gratuit
Conditions du mariage
Date et jour du mariage
Dossier de mariage
Certificat prénuptial
Publication des bans
Contrat de mariage (1)
Contrat de mariage (2)
Le mariage civil
Le mariage religieux
Le mariage catholique (1)
Le mariage catholique (2)
Le mariage protestant
Le mariage juif
Le mariage musulman
Les fleurs du mariage
Location salle réception
Traiteur et mariage
Remerciement de mariage
Photographe mariage
Video mariage
La wedding planner

La robe de mariée
Location de la robe de mariée
Le maquillage de mariage
La coiffure de mariage
Costume de marié- jaquette
Costume de marié- redingote
Location costume mariage
Le cortège de mariage
Le bouquet de la mariée
Voiture de mariage
Alliance de mariage
Location de la salle de mariage
Vin d'honneur
Champagne et vin de mariage
Dragées de mariage
Plan de table de mariage
Dj et animation de mariage
Accessoires costume mariage
Coiffure de mariée
Maquillage mariée
Robe de mariée occasion
Robe de mariée pas cher
Carte remerciement de mariage
Organisation du mariage